Le musée de la moto et du vélo d'Amnéville ferme ses portes

Amnéville, Qui a tué le musée de la Moto et du Vélo ?

C’est une triste nouvelle qui vient de frapper Amnéville et son centre touristique. Le Musée du Vélo et de la Moto va cesser d’exister. La collection de M Chapleur vient en effet d’être cédée par la Municipalité à un investisseur privé.

Mise à jour de l’article Août 2015 : le musée de la moto et du vélo a définitivement fermé ses portes en Juillet 2015

Loin de nous l’idée de critiquer cette décision, on peut cependant constater dans le passé une absence de communication et un manque de volonté pour faire connaitre ce musée.

  • Pas de site internet, un emplacement excentré, absence de panneau et de flyer, aucune communication avec les passionnés de motos… le musée n’a pas été beaucoup mis en avant et affiche un nombre de visiteurs annuel très bas.

La collection Chapleur, un trésor de premier plan

enseigne-chapleur-luneville-moto-velo
Un numéro de téléphone à trois chiffres !

On regrette cette fermeture, quant à la qualité des motos et des vélos rassemblés par ce collectionneur passionné, M Chapleur.

N’ayons pas peur des mots, un trésor national et un pan de la mémoire collective du XXème siècle vont quitter le bois de Coulange. Quel gâchis!

Sur les 230 motos exposées, une soixantaine date d’avant 1914. Certainement, une des plus importantes collections de moto de cette époque au monde.

En écrivant ces quelques lignes, je me dis qu’on aurait pu exposer quelques motos à des endroits stratégiques du centre thermal. L’entrée du zoo, le snow hall, l’office de tourisme… ces lieux auraient pu servir de vitrine au musée de la moto et du vélo et le faire connaitre.

Un musée qui parle à tous

Quel que soit son âge, ce musée rappelle  à chacun énormément de souvenirs. Pour moi, la quarantaine bien entamée, c’est la 103 SP de Peugeot qui m’a ramené à mes 15 ans.

Il ne reste plus que quelques jours pour aller visiter ce musée. Allez-y ! Foncez-y!

En attendant voici quelques clichés que j’ai réalisés pour immortaliser cet endroit.

Partagez dans les commentaires ce que cette fermeture vous inspire.

Moto Alcyon, France 1920
Moto Alcyon, France 1920
tricycle-de-dion-bouton-1895
1895 France, le tricycle De Dion fait partie des « pères fondateurs » du deux-roues motorisés. 40 km/h à l’époque
moto-vincent-angleterre
Angleterre, moto Vincent
moto-super-sport-sarolea-1938
Belgique 1938, moto Sarolea Super Sport 600cm3
moto-norton-manx-1959
Angleterre 1959, Moto Norton Manx. La Norton était une moto de course de série. Elle fut vendue à environ 100 exemplaires par an à des pilotes privés.
moto-sarolea-belgique
Belgique 1938, moto Sarolea Super Sport
moto-motoconfort-1930
France 1930, Moto Motoconfort
moto-la-harlette-1927
France 1927, La Harlette évoque bien sur les Harley Davidson. Mais elles ne connurent pas le même succès
moto-indian-chief-scout-1930
Amérique 1930, Indian Chief Scout
moto-harley-davidson
On part de loin

velo-musee-amneville musee-velo-moto-amneville-dollar musee-moto-velo-amneville-les-thermes musee-amneville-moto-velo

moto-fn-belgique
Belgique 1912, Moto FN. La fabrique Nationale d’Herstal en Belgique a conçu des le début du siècle une machine à moteur 4 cylindres en ligne. La pointe de la technologie a l’époque. 60km/h
moto-fn-1902-belgique
Belgique 1902, Moto FN
moto-dkw-500-1929-allemagne
Allemagne 1929, Moto DKW 500 cm3
moto-debut-20-siecle
Au premier plan : France 1907 Griffon – France 1910 Motorette Terrot. A l’arrière : France 1910 Moto Rochet – France 1910 Moto Reve
moto-abc-france-1920
France 1920, Moto ABC
moto-350-mc-peugeot-1914
France 1914, Moto 350 MC Peugeot
France 1980, Mobylette 50 cm3 Peugeot 103 SP
Voilà la Mobylette qui me ramène à mes 15 ans. On notera les jantes à batons, les éléments torsadés… bref la classe à l’époque
103-sp-peugeot-mobylette
50 cm3 de série, on cherchait tous à augmenter la puissance moteur avec des kits, differents carbus… pour avoir toujours plus de puissance. Cela n’a pas beaucoup changé aujourd’hui

Liens utiles

Trois articles particulièrement intéressants sur le sujet

20 réflexions sur “ Amnéville, Qui a tué le musée de la Moto et du Vélo ? ”

    1. Bonjour JM
      Merci pour votre commentaire. C’est aussi des années de désintérêt de la part de tous pour ce musée qui donne aujourd’hui ce résultat bien malheureux.
      Dommage en effet. Roger

    2. Perso le musée pouvait être sauvé,
      comme chacun le sait l’absence de communication et le manque de volonté a fait en sorte qu’il ne soit pas rentable et ferme.
      A prendre en compte aussi que si la municipalité l’avait vraiment voulue, il serais encore la.
      pour exemple: augmentation d’impôt il y a eu, mais la dessus il suffisait de prendre 10€ l’an par habitants,
      (en tant qu’Amnévillois même 15€ l’an ne m’aurais pas déranger)
      faite le calcul, le musée aurais eu largement de quoi survivre.

      1. la question maintenant est de savoir « qu’est devenue cette magnifique collection ?
        personne pour répondre, personne ne sait vraiment
        sauf …………………

  1. Si la commune veut s’en séparer elle doit demander l’autorisation au ministère de la culture…
    Pourquoi ne pas revendre la collection au château de Lunéville ? retour dans la ville du collectionneur et ça irait de paire avec les expos d’automobiles anciennes souvent organisées dans la cours du Château…

  2. Bonjour,
    Quelle tristesse qu’un tel patrimoine puisse être cédé sans que nos élus ne daignent intervenir pour le préserver.
    Nous avions grandement apprécié nos multiples visites sur ce site et nos nombreuses discussions avec les passionné(e)s qui faisaient vivre cet endroit.
    Ce n’est certes pas grand chose, un bien petit geste face à ce manque d’intérêt patrimonial, mais nous ouvrons un sujet sur notre site, une sorte de visite guidée, compilation de quelques clichés pris sur place durant nos visites … en soutient à cette cause.

    Il est évident que cette collection doit être préservée à tous prix et puisse continuer à faire briller les yeux des petits comme des grands !

    Philippe

  3. Bonjour,

    Je connaissais la collection du temps de Monsieur Chapleur à Lunéville et j’ai visité le musée d’amneville en mars 2015. C’était le début de la fin mais il y avait du monde car on avait parlé de la fermeture prochaine dans les journaux.Et c’est bien là le problème, COMMUNICATION ! En effet, il n’y en a jamais eu nulle part alors que c’était une étape idéale par exemple pour les MILLIERS de touristes français, belges ou hollandais qui passent sur l’autoroute toute proche hiver comme été,; un petit panneau, ce n’était pas très compliqué, surtout par rapport à l’affichage présent ce printemps dans un rayon de 400 km (pour ceux que j’ai vu) faisant la publicité des tigres du zoo. ..d’amneville !!!
    Moi même, pour y arriver, je n’ai trouvé aucune indication .Heureusement, je savais que c’était à côté de » la taverne du brasseur » bien fléchée, elle, comme quoi c’est faisable.
    C’est difficile à comprendre.

  4. Madame, Monsieur,
    Afin de préparer une éventuelle prochaine visite en famille dans votre région, je souhaite recevoir un exemplaire papier de votre feuillet d’information concernant le musée de la moto et du vélo – Fondation Suzanne Savary.
    Cordialement.

    1. Bonjour,
      Le musée de la moto et du vélo a fermé ses portes il y a peu de temps. Et, c’est bien domage. Vous trouverez sur notre guide des informations sur les choses à voir et à faire à Amnéville. Pour des documents papier, vous pouvez contacter l’office de tourisme d’Amnéville.
      Pour en savoir plus sur la fermeture du musée de la moto. Cliquez sur le lien
      Cordialement, VisitAmnéville.com

  5. Bonjour,
    Seulement de petites informations (peut-être!) sur Louis-Guillaume Perreaux1816-1889, né ici à Almenèches 61570, inventeur reconnu du monde entier de l’invention de la première moto…
    Mes recherches ont commencé en 1990: Claude Reynaud, de Domazan, est à l’origine de tout cela … Alors je crée mon site :www.moto-perreaux.com; mais, ce dernier n’est plus, je l’ai remplacé par http://sites.google.com/site/almeneches/ (certaines images peuvent être agrandies) et en 2013, j’ai édité le livre : « L.G Perreaux, l’inventeur de la « moto » et … »… Vous y trouverez toute la biographie de ce Perreaux, auteur d’une vingtaine d’inventions hétéroclites (je possède la copie de
    tous ses brevets). Il a même écrit un livre en 2 tomes…Tout ce qui précède est le résultat exclusif de mes recherches, tout en notant la provenance (ma morale m’interdit de m’attribuer les choses, les faits, les …….. d’autrui !!!)
    Des projets sont en cours pour fêter à Almenèches et dans l’Orne le bi-centenaire de ce génie!
    Voilà, j’espère que je ne vous ai pas trop ennuyé…
    Leroyer

    1. Bonjour M Leroyer,
      Au contraire, c’est toujours passionnant de découvrir ce genre de personnage. Effectivement, la liste de ses inventions et brevets est impressionnante.
      Merci pour votre commentaire.
      VisitAmnéville.com, Roger

  6. J’ai connu le « père » Chapleur comme on le nommait gentiment et son petit musée à l’époque à Lunéville. Il avait la passion de la moto et du travail que cela représentait. L’an dernier nous avons voulu aller visiter le musée à Amnéville et pouf rien, le jour où on est arrivé il fermait définitivement. Je grogne aussi car ma 350 motobec de 1974 y était. Dommage que tout ait été dispersé !

    1. Bonjour,
      elles ont été enlevées en catimini pour je ne sait ou,
      a l’heure actuelle, personne ne sait ce que sont devenue les motos du musée 🙁

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *